L’industrie 4.0, c’est la transformation digitale appliquée aux entreprises industrielles. Les enjeux sont identiques tous secteurs confondus : optimiser les process d’approvisionnement, de fabrication et de distribution en utilisant la donnée. Pour accroître ainsi la performance industrielle, l’ERP fait figure d’indispensable. Place à l’usine du futur…

L’industrie 4.0, ou comment améliorer sa performance industrielle

Le secteur de l’industrie a évolué au fil du temps, en résonance avec les mœurs sociales, les besoins de consommation et les innovations. Mécanisation, industrialisation puis automatisation plus récemment ont permis aux entreprises de produire plus, plus vite et à moindre coût. Une nouvelle révolution est en train d’opérer. La transformation digitale en effet concerne également les industriels : l’industrie 4.0 sera gérée par la donnée, d’un bout à l’autre du cycle de vie des produits.

Les enjeux de l’industrie 4.0 : répondre sans délai à l’évolution de la demande client, maîtriser parfaitement des volumes croissants de flux de données, gérer des produits de plus en plus complexes. Groupes d’envergure ou PMI, aucun acteur du marché n’est épargné. La mondialisation et l’accroissement de la concurrence exigent de gagner en compétitivité, ou du moins de s’aligner en augmentant sa productivité.

Les innovations technologiques représentent à ce titre des outils indispensables. Plus concrètement, il s’agit d’interconnecter l’ensemble des données internes et externes de l’entreprise par le biais d’un système d’information unique. De la commande jusqu’à la livraison, en intégrant les données d’approvisionnement, de conception et de fabrication : la numérisation de l’intégralité de la chaîne garantit le succès de l’usine du futur. L’ERP joue à cet effet un rôle central.

 

Choisir le bon ERP à l’heure de l’industrie 4.0

Pas d’industrie 4.0 sans ERP performant. L’entreprise accumule un volume d’informations numériques croissant, et les flux sont diversifiés. Données internes – prix de revient des pièces, stocks, données techniques, ressources de production, coûts de production et d’approvisionnement, trésorerie… – et externes – commandes et prévisions clients, documentations et tarifs fournisseurs… – doivent être centralisées via un système unique pour mieux piloter la stratégie de l’usine du futur.

L’ERP joue le rôle de noyau central du système d’information global de l’industrie 4.0. Ce référentiel de base pour les données stratégiques de l’entreprise prend place au cœur des flux d’information.

  • Un bon ERP dispose en natif d’un périmètre fonctionnel le plus large possible. Plus le périmètre est large, plus la performance augmente au moment de traiter l’information.
  • L’ERP doit être conçu de manière à pouvoir communiquer et interagir avec les autres systèmes informatisés de l’entreprise, en temps réel. L’ouverture du logiciel permet une extraction et une exploitation des données dans les meilleures conditions.
  • Le logiciel de gestion industrielle intégré doit être le plus complet possible. Il intègre l’intelligence artificielle pour restituer aux utilisateurs et/ou aux collaborateurs une information clé en main, prête à être exploitée. Le meilleur moyen pour agir dans la bonne direction, sans perdre de temps. L’objectif : « piloter l’activité de l’entreprise par l’analyse des informations, pour des prises de décision rapides, de façon agile et proactive ».
  • Un bon ERP est un facilitateur de communication d’informations, en interne mais également auprès des partenaires. La communication est facilitée interservices et entre filiales d’un groupe industriel, mais aussi interentreprises, avec les clients et sous-traitants. L’usine du futur échange de manière fluide avec tout son écosystème…
  • A l’heure de l’industrie 4.0, l’ERP permet de maîtriser tant le management que l’opérationnel, pour une vision globale du business model de l’entreprise. En priorisant les tâches sur la base de cette vision globale, les collaborateurs gagnent en efficacité dans leur travail. La direction veut disposer d’analyses financières globales. L’opérateur a besoin de mesurer la performance des tâches de production. C’est le traitement global des données qui permet d’optimiser l’organisation des services, sans se cantonner à une gestion tâche par tâche purement opérationnelle.
  • Dans un souci de fiabilité et pour réduire les délais, l’ERP enregistre, traite et fait transiter les informations en temps réel.
  • Privilégier un logiciel qui assure à la fois la gestion des ventes, des approvisionnements, des stocks, de la qualité, de la production et des flux d’informations techniques CadCam permet de réduire les interactions. L’entreprise gagne en fluidité, les process sont accélérés.

 

La gamme de solutions CAO, FAO, ERP TopSolid

TopSolid’ERP, partenaire de votre performance industrielle

TOPSOLID SAS contribue à développer l’usine du futur. Pour atteindre les objectifs de l’industrie 4.0, nous vous proposons le logiciel de gestion industrielle le plus complet du marché : TopSolid’ERP.

L’ERP regroupe en natif l’ensemble des applications indispensables pour gérer l’intégralité du cycle de vie produit et exploiter les données de manière optimale. Pour encore plus de bénéfices, l’outil intègre également en natif un module d’ordonnancement avec un pilote d’atelier, pour permettre aux opérateurs de disposer de la totalité des informations techniques et commerciales liées à une tâche, le tout de manière dématérialisée. Traçabilité, acquisition et remontée des données : vous bénéficiez des meilleurs avantages de l’ERP pour optimiser la productivité et la compétitivité de votre industrie 4.0.

  • Gestion des ressources : l’outil d’ordonnancement et de planification des ressources vous permet de mieux maîtriser les flux de production, en intégrant la logistique sous-traitance et approvisionnement. Un outil précieux, en outre, pour annoncer des délais de livraison fiables et pérenniser vos relations clients.
  • Gestion des process qualité : la traçabilité des produits fabriqués est assurée par la gestion des lots et sérialisations.
  • Gestion électronique documentaire (GED) : TopSolid’ERP prend en charge le stockage documentaire, les contrôles d’accès, les révisions, le partage, la recherche et la restitution des documents.
  • Gestion du cycle de vie : grâce à son périmètre largement étendu, via la chaîne numérique TopSolid CAD/CAM/ERP, le logiciel gère le cycle de vie produit avant, pendant et après production.
  • Interconnexion : l’ERP s’interconnecte avec d’autres applications. L’échange de données informatisées (EDI) permet de communiquer avec les clients et les fournisseurs mais également en interne. Taux de rendement synthétique, systèmes RFID… TopSolid’ERP récupère toutes les informations pour les centraliser de manière automatique et en temps réel.
  • Business Intelligence (BI) : plus que de la restitution, TopSolid’ERP offre de l’analyse de données. Vous exploitez l’information en fonction de vos besoins, pour gagner en performance.

TopSolid’ERP a été conçu dans une optique d’industrie 4.0. Lié à l’ensemble de la chaîne du cycle de vie produit, ce système de gestion performant offre un avantage supplémentaire : une chaîne numérique CAD/CAM/ERP ininterrompue. L’usine du futur est à portée de main.