Pourquoi les solutions de CFAO doivent-elles devenir de plus en plus flexibles ?

Pourquoi les solutions de CFAO doivent-elles devenir de plus en plus flexibles ?

Depuis quelques années, la notion de flexibilité s’immisce dans toutes les strates de l’entreprise. L’ensemble des ressources sont ainsi concernées : flexibilité quant aux horaires de travail du personnel, adaptation de l’organisation des ressources humaines en fonction de la demande, souplesse des logiciels utilisés… Dans ce contexte, de nombreux facteurs tendent à devenir flexibles, de sorte à coïncider avec l’évolutivité du marché. La conception et la fabrication assistées par ordinateur ne font pas exception à la règle ! Les logiciels de CFAO utilisés par les entreprises doivent en outre devenir de plus en plus flexibles. Explications.

La flexibilité, enjeu majeur pour les entreprises

Flexibilité, de quoi parle-t-on ?

Quelle que soit leur activité, la flexibilité est une notion que beaucoup d’entreprises cherchent à mettre en place. L’objectif est de se détacher d’une organisation rigide, pour adapter l’organisation aux besoins de l’entreprise à un instant t. Ainsi, les ressources sont attribuées selon l’activité réelle des services, ce qui permet d’optimiser leur efficacité. Les professionnels sont par conséquent amenés à maîtriser des sujets et des outils variés, dans tous les domaines.

Lorsqu’il est question de systèmes de CFAO, la flexibilité est une notion particulièrement fondamentale. Réduction des temps de programmation et des temps d’usinage, amélioration de la qualité, réduction des coûts, compétitivité face à la concurrence… De nombreux enjeux doivent en outre être relevés par les équipes chargées de la CFAO. La flexibilité doit alors se traduire de façon concrète dans l’organisation des ressources mobilisées, notamment en termes de ressources humaines. A ce titre, les frontières doivent devenir de plus en plus étroites entre les bureaux d’études, les bureaux des méthodes et les services de gestion. Il est en effet primordial que les professionnels de la conception et de la fabrication assistées par ordinateur collaborent et fassent preuve d’une certaine pluridisciplinarité pour répondre aux enjeux de leur secteur.

 

Comment se traduit la flexibilité en CFAO ?

Vous l’aurez compris : la flexibilité est un enjeu majeur pour les entreprises qui utilisent des solutions de CFAO. L’exploitation de cette notion de flexibilité revêt de nombreux intérêts, dont deux sont fondamentaux :

  • Dès lors que les bureaux d’études prennent en compte la manière dont les pièces vont être fabriquées, l’entreprise gagne en qualité et en productivité. Les bureaux d’études doivent ainsi connaître les impératifs de la production (FAO).
  • Pareillement, les bureaux des Méthodes doivent prendre en considération la façon dont les pièces ont été conçues par les bureaux d’Etudes. Ce niveau de flexibilité permet d’apporter des modifications en cas de besoin, afin de rendre les projets plus facilement industrialisables. L’entreprise réalise alors des gains de productivité

En somme, la flexibilité en CFAO comporte quatre avantages majeurs :

  • Resserrer les liens entre les Bureaux d’Etudes et les Bureaux des Méthodes ;
  • Gagner en cohésion d’équipe ;
  • Gagner en qualité et donc, en satisfaction client ;
  • Gagner en productivité et donc, en rentabilité.

 

Pour autant, la flexibilité en CFAO ne se joue pas uniquement à l’échelle des équipes. La solution de CFAO utilisée par l’entreprise doit également être flexible, de sorte à favoriser l’adaptabilité de l’organisation des ressources.

TopSolid, une solution flexible ?

Solution de CFAO performante, TopSolid propose une chaîne numérique entièrement intégrée. Répondant aux enjeux de développement et d’adaptabilité de nombreuses entreprises, TopSolid contribue à la flexibilité des organisations.

 

TopSolid, une solution CFAO-ERP intégrée pour répondre à l’enjeu de flexibilité des entreprises

Les solutions CAO et FAO proposées par TOPSOLID sont développées sur un même environnement. Ainsi, elles communiquent parfaitement entre elles. L’outil CFAO TopSolid garantit alors que :

  • Les modifications apportées en CAO sont automatiquement reportées en FAO.
  • Les indices des pièces sont associatifs entre la CAO et la FAO.
  • La prise en main de l’outil CAO est simple et rapide : le bureau de méthodes peut apporter des modifications sur les projets du bureau d’études.
  • La solution de TopSolid’ERrp communique également avec la solution CFAO : les données de gestion sont renseignées dès la CAO.

A la clé : finies les ressaisies de données et les pertes d’informations. La fiabilité du processus est garantie et les équipes de CFAO gagnent un temps considérable.

 

La flexibilité de la solution TopSolid en illustration !

 

Légende : Schéma synoptique du fonctionnement de TopSolid

 

  • L’ERP TopSolid envoie des ordres de fabrication (OFs) directement à la FAO SheetMetal TopSolid dans le Gestionnaire des Travaux.
  • Les fichiers dessins (CAO) sont automatiquement retrouvés, ainsi que les fichiers pièces (pièces avec les opérations de découpe ou de poinçonnage).
  • Dans les OF(s) envoyés par l’ERP, sont renseignés :
  • Les références pièces
  • Les désignations
  • La commande
  • Le client
  • La quantité
  • La matière
  • L’épaisseur
  • La machine
  • La FAO TopSolid’SheetMetal regroupe ces données et crée les imbrications.
  • La FAO TopSolid’SheetMetal renvoie à l’ERP :
  • Les références pièces fabriquées
  • Les quantités
  • La matière utilisée
  • Les temps réalisés

 

Conscient des enjeux de flexibilité des entreprises et plus spécifiquement de la fonction CFAO, TOPSOLID a développé une solution adaptable et intuitive. La collaboration entre les bureaux d’études, les bureaux des méthodes et les services de gestion est ainsi facilitée. Chacun dispose des informations dont il a besoin ; les processus sont optimisés et sécurisés. La solution intégrée TopSolid vous offre ainsi la possibilité de travailler avec tous vos collaborateurs sur la même base de données, pour capitaliser sur le savoir-faire de chacun ! Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous !

La CFAO TopSolid, garante de l’expertise des entreprises

La CFAO TopSolid, garante de l’expertise des entreprises

Fruit de plusieurs années d’expérience, d’accumulation de connaissances et de savoir-faire éprouvés, l’expertise d’une société a une valeur incommensurable. Pour préserver ce savoir, mais également capitaliser dessus de la conception à la fabrication, les entreprises peuvent compter sur la CFAO TopSolid. En tenant compte des outils de production, cette solution intégrée CAO/FAO/PDM/ERP permet d’intégrer et de conserver le savoir-faire de l’entreprise, des méthodes de découpage à celles de poinçonnage. Explications.

Centraliser l’expertise d’une entreprise au sein d’une CFAO, un enjeu de taille

L’expertise d’une entreprise est ce qui la démarque de ses concurrents et fait qu’elle est plébiscitée par ses clients. C’est un ensemble de savoir-faire acquis au fil des années et des projets, qu’il convient de préserver et d’enrichir chaque jour.

Dans un contexte de pénurie de main d’œuvre, sauvegarder l’expertise de son entreprise relève même de la survie. C’est le cas de l’industrie de la Tôlerie-Chaudronnerie, où les métiers sont en tension et les recrutements toujours plus difficiles. Dans ce milieu, les experts se font rares, il est primordial que l’expertise des « anciens » soit centralisée et sauvegardée dans une solution CFAO digne de ce nom.

Outre l’enjeu d’assurer la pérennité des savoir-faire dans le temps, centraliser l’expertise d’une entreprise au sein d’une CFAO permet d’améliorer la productivité. En effet, dès lors que les processus de conception et de fabrication sont paramétrés en fonction d’une expertise intégrée dans une solution CFAO, l’ensemble des opérations prend moins de temps et est géré plus efficacement.

Enfin, confier son expertise à une solution CFAO permet d’assurer un même niveau de qualité de service d’un projet à l’autre, et concourt ainsi à l’amélioration de la satisfaction client.  Une fois inscrit dans la solution CFAO, le process garantit une qualité indéniable sur des projets récurrents.

 

Par quels aspects une CFAO peut-elle être garante de l’expertise d’une société ?

Vous vous demandez sans doute en quoi, concrètement, une solution CFAO permet de préserver le savoir-faire technique d’une société ? La CFAO est garante de l’expertise d’une entreprise parce qu’elle assure :

  • Une centralisation des données techniques. En réunissant les données de production dans un seul et même outil, la CFAO permet d’assurer une gestion globale des ordres de fabrication et des lancements de production.
  • Une agrégation des méthodes d’usinage. Laser, plasma, oxy coupage, découpe jet d’eau, poinçonnage, emboutissage progressif, sertissage, cisaillage, pliage, soudage par point, MIG, TIG ou brossage… Quel que soit l’outil de production utilisé, la CFAO centralise les méthodes d’usinage de découpe et de poinçonnage.
  • Une automatisation des process. Des pièces les plus simples destinées à être produites en grande série au traitement des pièces complexes unitaires, la CFAO offre des fonctionnalités automatiques qui permettent de répondre aux impératifs de production.
  • Une optimisation et une standardisation des processus de fabrication. Afin de faire gagner du temps à l’ensemble de l’atelier, la CFAO organise et rationnalise les processus de fabrication, tout en ouvrant la porte à des programmations souples et performantes.
  • Une fiabilisation des informations. Le fait d’associer CAO et FAO dans un même outil de CFAO permet de faire transiter les données de manière naturelle, ce qui garantit une traçabilité optimale des informations.

Comment la CFAO TopSolid est-elle garante de l’expertise d’une société ?

 

1. L’associativité CAO/FAO/PDM/ERP 

Méthodes, savoir-faire, paramètre de conception, résultats… En l’absence d’une solution tout intégrée, les employés sont amenés à saisir des données dans des outils de CAO, FAO et ERP dispersés. Ce mode de fonctionnement fait courir le risque de perdre, voire de faire fuiter des données. A l’inverse, centraliser toutes les données au sein d’un seul et même système permet de préserver ses actifs intemporels sur le long terme. Ainsi, l’associativité CFAO/ERP de TopSolid permet de fiabiliser les données du début de la chaîne (Etude) jusqu’à la fabrication (Méthodes), en passant par la Gestion. De cette façon :

  • Les données n’ont pas besoin d’être saisies et re-saisies, le processus est parfaitement fiable.
  • Des méthodes de conception, à celles de fabrication et de gestion, le process contenant l’expertise de la société est inscrit dans la solution. Il ne peut y avoir de dérogation pour introduire des données autres que celles provenant de l’expertise de la société, ce qui garantit un niveau de sécurité supplémentaire.

 

 

2. La prise en compte des outils de production 

L’une des forces de la CFAO TopSolid, c’est qu’elle prend en compte de manière très forte les caractéristiques machines. La preuve à travers trois exemples :

  • Dans ses tables de pliage, la solution CAO TopSolid permet d’intégrer tous les outils présents sur la machine de pliage pour effectuer un calcul de mise à plat des pièces conforme à la réalité.
  • La solution FAO Sheetmetal de TopSolid intègre l’ensemble des paramètres de coupe (découpe) propres aux données du constructeur machine pour réaliser des découpes de qualité.
  • Il en va de même pour l’intégration de tous les paramètres techniques liés aux équipements automatisés: chargeur / déchargeur de pièces avec gestion de la palettisation.

 

3. L’intégration du savoir-faire de l’entreprise

Les méthodes de découpe et de poinçonnage sont intégrées dans le système de CFAO Sheetmetal de TopSolid.

En découpe, il est très important de pouvoir positionner sur la pièce un amorçage ou une micro-attache, à un endroit « stratégique », afin de garantir un certain niveau de qualité. C’est pourquoi TopSolid’SheetMetal propose à l’utilisateur des solutions qu’il est possible de paramétrer à souhait. Chaque nouveau paramétrage est ensuite sauvegardé dans l’application.

De ce fait, en appelant les données paramétrées, un utilisateur « non averti » pourra réaliser un usinage de qualité parfaite, issu de l’expertise de la société.

 

Le choix de la solution CFAO joue un rôle clé dans la conservation de l’expertise de la société. Une CFAO performante vous permettra non seulement de préserver votre savoir-faire technique, mais également de gagner en productivité. Pour en savoir plus sur les solutions proposées par TopSolid, contactez-nous !

Comment améliorer les compétences de vos équipes en CAO 3D ?

Comment améliorer les compétences de vos équipes en CAO 3D ?

Par nature, la CAO 3D remplace le dessin manuel par un processus automatisé. L’utilisation d’un logiciel CAO 3D facilite ainsi le travail des professionnels de la conception… à condition que ceux-ci bénéficient des compétences appropriées en la matière. En outre, les logiciels de conception peuvent être complexes. Il est donc primordial d’accompagner continuellement les équipes et de leur apporter la formation nécessaire pour une prise en main optimale. Mais, comment s’y prendre ? Réponses.

Les enjeux d’avoir des équipes régulièrement formées en CAO 3D

La conception assistée par ordinateur revêt de nombreux enjeux, particulièrement en matière de formation. Les équipes doivent en effet être régulièrement formées, de sorte à :

  • Répondre aux délais de livraison de plus en plus courts et aux exigences de qualité de plus en plus élevées ;
  • Maîtriser parfaitement l’outil de conception afin de minimiser les risques d’erreurs;
  • S’adapter à l’évolution des logiciels, mis à jour chaque année ;
  • Maîtriser les nouvelles fonctionnalités pour accélérer le processus de conception et ainsi avoir un time to market plus court ;
  • Monter en compétences, sur demande de la direction ou sur principe de bénévolat : les collaborateurs sont à ce titre souvent demandeurs de formation, pour s’améliorer et être en mesure d’automatiser les tâches répétitives.

La formation des équipes en CAO 3D répond ainsi à de nombreux enjeux. En plus de favoriser l’efficacité des équipes, elle impacte directement les résultats obtenus et la satisfaction clients.

 

Le rôle de l’éditeur de logiciel de CAO 3D dans l’amélioration des compétences

Les principaux leviers pour monter en compétences sont intrinsèquement liés au logiciel utilisé et aux services fournis par l’éditeur. Ainsi, l’éditeur de logiciel de CAO 3D joue un rôle important dans la montée en compétences des utilisateurs de son logiciel. Il doit alors déployer différents leviers d’amélioration :

  • Identifier les besoins du bureau d’étude ainsi que les tâches répétitives, et évaluer leur automatisation. L’éditeur de logiciel de CAO 3D peut alors fournir des journées méthodologiques dédiées à l’amélioration des compétences sur ces points précis.
  • Communiquer, régulièrement, à propos des nouveautés apportées au logiciel de conception. Chaque éditeur logiciel sérieux propose ainsi des cycles de formation sur les nouveautés.
  • Fournir une expérience utilisateur moderne et intuitive, ainsi que des outils intégrés pour l’apprentissage (aide en ligne, documentation détaillée, formations…) afin de contribuer à l’amélioration des compétences des équipes.

Si les entreprises doivent veiller à la montée en compétences de leurs équipes en CAO 3D, l’éditeur du logiciel utilisé doit également y prendre part. A ce titre, il est important de prêter attention à l’accompagnement fourni par l’éditeur au moment de choisir son logiciel. La disponibilité et la réactivité de l’éditeur feront en effet toute la différence dans la prise en main de l’outil.

TOPSOLID au service de ses utilisateurs et de leur montée en compétences

Solution intégrée de CAO 3D, TopSolid automatise les étapes de conception pour gagner en rapidité, en fiabilité et en efficacité. Une question se pose alors : si la montée en compétence des utilisateurs est liée à l’éditeur de logiciel, comment TOPSOLID s’intègre-t-il dans cette démarche ?

 

Un logiciel moderne et des mises à jour régulières

Les équipes TOPSOLID ont à cœur de déployer des mises à jour régulières afin de garantir la modernité du logiciel de CAO 3D. L’outil TopSolid bénéficie ainsi des dernières technologies de développement, pour une expérience utilisateur à la pointe, mais toujours intuitive. En outre, les mises à jour régulières visent à corriger et améliorer en continu les fonctionnalités, selon l’exigence légitime des utilisateurs. Une nouvelle version de TopSolid est par ailleurs livrée chaque année, avec des dizaines – voire des centaines ! – de nouveautés.

 

Un service client disponible pour accompagner les utilisateurs 

Afin de faciliter la montée en compétences des équipes et d’accompagner les utilisateurs dans la prise en main des nouvelles fonctionnalités proposées, TOPSOLID veille à la disponibilité de son service client. Divers niveaux d’assistance sont ainsi assurés, pour répondre efficacement à vos besoins :

  • Un service de hotline téléphonique: domicilié en France et en étroite collaboration avec les équipes de développement du logiciel, le service client TOPSOLID répond quotidiennement aux appels de tous les clients.
  • Un service d’intervention personnalisée: des techniciens spécialisés interviennent en prestation méthodologique, calibrée sur mesure en fonction du besoin client.

Question, incompréhension, dysfonctionnement ou besoin de formation : les utilisateurs de TopSolid peuvent compter sur la disponibilité du service client pour les accompagner au quotidien.

 

La philosophie TopSolid, pour une montée en compétences continue

La philosophie même de l’outil contribue de manière naturelle à la montée en compétences de ses utilisateurs. TopSolid propose en effet une aide en ligne complète et mise à jour régulièrement. Cela permet aux utilisateurs qui le souhaitent d’obtenir de l’information en continu et facilement, sur des commandes inconnues notamment. Par ailleurs, TopSolid propose un forum utilisateurs, où les concepteurs peuvent partager leur expérience, leurs doutes, leurs questions. Les utilisateurs TopSolid ont ainsi l’occasion de monter progressivement en compétences sur divers sujets, en fonction de leurs besoins et de leurs intérêts.

 

Vous l’aurez compris : le choix du logiciel de CAO 3D impacte directement la montée en compétence des équipes. L’éditeur de logiciel doit ainsi s’assurer d’offrir une expérience utilisateur de qualité, et se rendre disponible pour accompagner l’amélioration des compétences des équipes. Conscient de cet enjeu, TOPSOLID déploie des solutions intuitives et des formations adaptées pour faciliter la maîtrise de son outil. A la clé : une conception optimisée et un logiciel pleinement exploité.

Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous !

[CAS CLIENT] Sherco : Comment TopSolid accompagne la croissance d’une marque française au rayonnement international

[CAS CLIENT] Sherco : Comment TopSolid accompagne la croissance d’une marque française au rayonnement international

Marque de référence dans l’univers de la moto trial et enduro, Sherco connaît une très forte phase de développement ces dernières années avec une croissance à deux chiffres pour les motos qui sortent de ses ateliers. Elle réalise en interne la fabrication de ses moteurs et le montage de ses modèles.

 

Afin d’accompagner la croissance de l’activité tout en conservant la qualité et la fiabilité pour lesquelles sont connues les motos Sherco, il était devenu nécessaire d’optimiser les techniques d’usinage en s’équipant d’une solution CFAO permettant de mettre en place un programme complet, produisant des résultats suffisamment aboutis et des modélisations 3D exploitables par les fournisseurs d’outillages.

 

Le passage à la version 7 de TopSolid’Cam a permis de réduire drastiquement le temps nécessaire aux réglages et contrôles dans les phases de démarrage de lancement de nouvelles séries. La solution offre, en plus, des résultats très aboutis des fonctionnalités intéressantes comme le multifenêtrage qui a permis un bon niveau d’adoption chez les jeunes collaborateurs. Pour René Gerber, Responsable Usinage « c’est devenu pour nous un outil indispensable qui permet d’aller plus loin dans la mise en route des programmes. On ne pourrait plus se passer de TopSolid aujourd’hui ! »

FAO : Comment simuler vos projets de fabrication en amont ?

FAO : Comment simuler vos projets de fabrication en amont ?

À l’ère du numérique, les processus de production traditionnels sont bouleversés par de nouvelles pratiques. La FAO (Fabrication Assistée par Ordinateur) gagne du terrain. L’utilisation de programmes pour piloter les machines offre de nombreux avantages, tant du côté de la flexibilité que de la fiabilité. Encore faut-il anticiper les bonnes programmations pour les bons projets !

Comment tirer profit de la FAO et simuler vos projets de fabrication en amont ? Pour bien saisir les enjeux et être guidé pas à pas dans cette étape cruciale de la production, suivez notre guide !

FAO et simulation de projet : de quoi parle-t-on ?

 

Qu’est-ce que la simulation appliquée à la FAO ? Concrètement, il s’agit de simuler des trajets d’usinage, calculés en tenant compte de facteurs précis (machine, outils, montages d’usinage, pièce finie et brute). Le programmeur est chargé de réaliser ces simulations. Généralement, il est intégré à l’équipe des programmeurs mais peut aussi être rattaché au service méthode.

La simulation permet d’anticiper la production. Le coût horaire d’une machine étant élevé, l’objectif est d’économiser du temps en préparant les programmes d’usinage. Le temps consacré à la simulation de projet, c’est autant de temps épargné sur la mise au point et la préparation de la machine dans l’atelier. Ainsi, si certaines pièces ne demandent que dix minutes pour l’usinage à proprement parler, il faut parfois prévoir deux heures pour les étapes successives de préparation, vérification, contrôle et ajustement des machines.

La valeur ajoutée de la simulation en FAO se trouve donc dans la réduction du temps de monopolisation de la machine pour des activités qui ne sont pas directement productives.

 

À quoi sert la simulation de projet ?

 

Les avantages offerts par la simulation de projet sont nombreux :

  • Contrôler l’état final de la géométrie à usiner en tenant compte des cotes, des tolérances et de l’état de surface. Avez-vous usiné une pièce conforme aux attentes du client ?
  • Prendre en compte les contraintes cinématiques de la machine, c’est-à-dire limiter les courses et l’amplitude des axes de rotation. Cela évite à la machine de se retrouver dans une position hors course qui rend la réalisation du programme impossible par manque de place. Les angles sont clairement définis pour empêcher les positions impossibles à atteindre.
  • Veiller à la faisabilité de l’usinage en réglant le positionnement de la pièce avant de lancer la machine. Si vous lancez l’usinage d’une pièce complète sans vous assurer en amont que la machine dans l’atelier sera capable de supporter les paramètres de production, vous prenez le risque de devoir tout recommencer. Ce qui représente à la fois une perte de temps et d’argent.
  • Prendre en compte l’environnement de la machine, notamment le palpeur, le magasin d’outils ou encore le montage d’usinage. Cela permet non seulement de définir et concevoir les bons montages, mais aussi d’optimiser la programmation pour éviter toute collision.
  • Prendre en compte l’encombrement des outils coupants et leur capacité à ne pas collisionner, tout en s’assurant qu’ils puissent atteindre la zone à usiner. Ainsi, un outil trop court n’est pas adapté pour usiner le fond d’une poche. À l’inverse, un outil trop gros risque de collisionner avec la pièce ou le montage d’usinage. La préparation des outils avec la FAO permet d’éviter ces risques.
  • Prévisualiser les mouvements de la machine avant de lancer la production. Il y a un côté rassurant à savoir à l’avance ce qu’il va réellement se passer une fois le programme de fabrication lancé sur la machine. Cette étape préalable permet de veiller à la fluidité des mouvements dans l’atelier. Des mouvements trop rapides et soudains peuvent prendre la machine de court et laisser des marques sur la pièce.

 

Simuler ses projets de fabrication : une étape cruciale

 

Si la simulation est une étape cruciale du projet de fabrication, c’est parce qu’elle permet de contrôler la gamme d’usinage de A à Z. Concrètement, la simulation des projets de fabrication permet de :

  • Confirmer le bon usinage de la pièce, conformément aux spécificités techniques attendues ;
  • S’assurer de la bonne préparation des montages d’usinage et des outils ;
  • Veiller à l’absence de collision, en particulier les collisions machines, celles avec le produit fini ou le produit brut en cours d’usinage ou encore avec les montages d’usinage.

Grâce à la simulation en amont des projets de fabrication, la machine est capable de réaliser le programme d’usinage dans son ensemble sans risque de blocage à cause de limitations cinématiques ou mécaniques.

TopSolid’Cam et la simulation

 

En avance sur son temps, le logiciel FAO et CFAO TopSolid’Cam intègre plusieurs niveaux de fonctionnalités :

  • Un premier niveau de simulation, rapide d’accès pour s’assurer des bonnes trajectoires d’usinage. Le calcul doit tenir compte de la mise en situation dans l’atelier (machine, montage, outils, pièce brute et finie), mais aussi éviter tout risque de collision.
  • Un niveau de vérification, conçu à l’origine pour calculer l’état de surface de la pièce finie après l’usinage. Au fil du temps, cet outil s’est perfectionné. Aujourd’hui, il permet aussi de simuler la machine en mouvement. Si des collisions sont détectées, le programmeur en est aussitôt informé.
  • Un niveau de simulation du code ISO. Le code ISO (ou G-code en anglais) désigne la description du programme en langage machine dans le logiciel TopSolid’Cam. Le fichier ISO intègre l’ensemble des instructions indispensables pour mettre la machine en mouvement. Autrement dit, c’est ce programme qui sera communiqué à la machine dans l’atelier.

Concrètement, l’objectif est de simuler le fichier écrit en G-code généré par le post-processeur. Il existe un grand nombre de langages machines. L’originalité de TopSolid’Cam réside dans sa capacité à s’adapter au bon langage machine en fonction des caractéristiques techniques de l’atelier. Pour une flexibilité optimale, TopSolid’Cam propose plusieurs post-processeurs capables de traduire le programme réalisé avec le logiciel dans le bon langage machine.

Totalement indépendant du logiciel TopSolid’Cam, l’outil de simulation est 100 % impartial. Son rôle consiste à relire et simuler le code ISO tel qu’il est écrit. Avant d’exécuter le programme sur la machine, il effectue une dernière vérification pour plus de sécurité. Cet outil de vérification est désormais indispensable dans certaines entreprises, dans le cadre de leur processus de qualité et de validation de programmes.

 

 

Alors, comment simuler vos projets de fabrication en amont ? Tout simplement en passant à la FAO ! TOPSOLID SAS vous propose une solution dédiée. TopSolid’Cam permet de simuler et vérifier les caractéristiques d’usinage avant de lancer la production. Vous souhaitez en savoir plus sur la simulation de projet en FAO ? Contactez nos équipes dès aujourd’hui !

Préparation, contrôle et qualité : tout savoir sur le palpage sur machine avec TopSolid’Cam

Préparation, contrôle et qualité : tout savoir sur le palpage sur machine avec TopSolid’Cam

 

Ce n’est pas un secret, juste une logique industrielle : les fluctuations de procédé, lors de l’usinage d’une pièce, nuisent à la compétitivité et à la rentabilité. Sources d’erreurs, d’arrêts machines, de mises au rebut du fait de réglages et contrôles manuels, elles entraînent de colossales pertes de temps et de matière. Conséquence : une explosion des coûts liés à la qualité et la main d’œuvre, des retards de livraison et une traçabilité très approximative. L’utilisation d’un système de palpage, permet de comprendre ces variations de procédé et les corriger, pour parvenir à un usinage cohérent, automatisé et productif.

Maintenant, allons plus loin et imaginons une CFAO vous permettant de programmer et simuler vos cycles de palpage – préparation, contrôle, qualité, sécurité – et garantissant une fiabilité optimale … C’est le package que propose la solution CFAO TopSolid’Cam, et que nous vous proposons de découvrir …

I – Palpage sur machine : de quoi parle-t-on ?

 

Le palpeur est un outil fonctionnant le plus souvent par commutation, qui, activé au contact d’une surface de pièce, permet des activités de réglage et de contrôle lors des opérations d’usinage. Les données géométriques restituées sont précises et répétables. Cela signifie qu’elles indiquent l’erreur définie en palpant la pièce dans différentes directions, ainsi que les écarts lors du palpage d’une pièce de manière répétée, et dans une même direction.

L’objectif du palpage sur machine est d’obtenir des pièces conformes aux exigences, et d’optimiser le processus d’usinage. Le palpeur est utilisé de manière générale, pour les mesures dimensionnelles (métrologie) ou sur les machines à mesures tridimensionnelles (MMT), afin d’étalonner des pièces ou des outils. Il peut cependant profiter à l’ensemble du cycle de fabrication, tant les informations dimensionnelles et les mises à jour collectées pendant l’usinage, sont riches. On pense à l’adaptation automatique des machines outils à l’ensemble du procédé d’usinage, à la limitation des interventions humaines, à une production toujours plus précise, et à la possibilité de contrôle directement sur l’outil de production.

Un must have flagrant, semblerait-il …

 

II- Le palpage sur machine avec TopSolid’Cam : pour quoi faire ?

 

Dans l’ère du (presque) tout manuel, l’opérateur devrait lire le plan d’usinage pièce pour envoyer les coordonnées de palpage, avec tous les risques d’erreurs d’interprétation et de frappe que le procédé comporte.

Avec TopSolid’Cam, les processus de contrôle et de vérification sont réalisés en amont et en aval des opérations d’usinage. La simulation et la trajectoire du palpeur sont effectuées dans l’environnement machine, de manière simple et sécurisée, en utilisant la géométrie de la pièce pour palper.

Efficacité et fiabilité au rendez-vous !

III- Quels sont les bénéfices de cette fonctionnalité ?

 

Les bénéfices liés à l’utilisation du logiciel TopSolid’Cam lors du palpage machine, concernent la préparation et le contrôle et sont définitivement orientés « qualité ».

Illustration :

Lors de l’opération de préparation dans l’espace machine, la pièce est positionnée de manière précise, dans une zone de plus ou moins 5mm3 par rapport à la position programmée dans TopSolid’Cam. Le logiciel permet d’identifier la pièce et détecter la présence d’un brut ou d’un outillage, comme une vis ou une bride, afin d’écarter tout risque de collision.  Enfin, le dégauchissage est automatique.

Le rapport de contrôle sortie machine généré, identique à celui que produirait une machine à mesures tridimensionnelles, tient compte du défaut géométrique de celle-ci : l’outil est donc corrigé de manière dynamique. On obtient ainsi une cote sans interprétation ou erreur de lecture. Avec TopSolid’Cam, la précision est au cœur du processus de contrôle.

La qualité pour résultat : obtenir une pièce conforme dans l’état géométrique de la machine est 100% garanti !

 

IV- Un palpage plus productif avec TopSolid’Cam

 

En ayant recours à la solution TopSolid’Cam, l’opérateur évite d’éventuelles erreurs lors de la prise d’origines et de fait, les risques de crash, de collision dus à la présence d’éléments indésirables en machine, ou la mise au rebus de pièces résultant d’une correction d’outil erronée, sont supprimés.

 

Vous cessez de perdre du temps, vos coûts matière ainsi que vos frais de main-d’œuvre directs et d’assistance en atelier diminuent, vous usinez – et donc livrez – dans les délais impartis : le rendement de votre machine est meilleur et votre productivité s’améliore radicalement !

 

Conclusion

Parce qu’il combine programmation et simulation, et qu’il s’intègre parfaitement au Post Processeur, le logiciel TopSolid’Cam représente une solution unique sur le marché, pour répondre aux problématiques liées au palpage.  En renforçant l’automatisation et en minimisant l’intervention humaine lors du procédé, l’usinage est plus cohérent, qualitatif et productif.

En définitive, TopSolid’Cam dope vos capacités d’usinage, tant en termes quantitatifs que qualitatifs, vous permettant de toujours mieux répondre aux besoins et aux exigences de votre marché… Avec à la clé, la possibilité d’accepter de nouveaux contrats, de travailler sur des concepts novateurs et d’éventuellement offrir à vos équipes, des rôles techniques plus proactifs. Pensez-y ! Il y a fort à parier que vous pourriez encore y gagner !